LÀ OÙ LE SOUFFLE ANIME LA MER GELÉE

2019 – Installation en 2 parties | Pierre calcaire, silex, ciment, humus, tube en verre | 290 x 30 cm; 100 x 70 cm
Julia Borderie & Eloïse Le Gallo

Mise en espace d’un schéma de la présence de l’eau dans l’espace d’exposition de l’énergéticienne Sophie Rusniok. Il s’agit d’une matérialisation sensible des échanges avec Miguel Biard, archéologue et Xavier Questiaux, tailleur de pierre. Cette sculpture est composée de deux ensembles sculpturaux. L’un traverse les étages de l’exposition à un point névralgique indiqué par les baguettes en cuivre de Sophie. Entre maçonnerie et sédimentation, il est composé de pierre calcaire, de silex, de sable, mémoire minéralisée de l’ancienne mer du bassin parisien. Un tube en verre évoquant le souffle est inséré dans la partie supérieure. L’autre segment, plus loin dans l’espace, se déploie sous forme télescopique. Entre maçonnerie et sédimentation, il est composé de pierre calcaire, de silex, de sable, mémoire minéralisée de l’ancienne mer du bassin parisien. Un tube en verre évoquant le souffle est inséré dans la partie supérieure.


Vue de l’exposition Down to a sunless sea at Arondit, Paris, France.
Crédit photos : Salim Santa Lucia

Là où le souffle anime la mer gelée 2019
Pierre calcaire, silex, ciment, humus, tube en verre
Installation en 2 pièces
290 x 30 cm
100 x 70 cm