COMME DES ANNEAUX DE MAGICIEN

2021 – projet collaboratif, vidéo,  performance 
Groupe scolaire Niki de Saint-Phalle, Saint-Denis
Production : résidence Création en cours, Les ateliers Médicis

Conception d’une course d’obstacles en collaboration avec la classe de CM2 de l’école Niki De Saint-Phalle à Saint-Denis. La course d’obstacle eu lieu sur le toit du collège Myriam Makeba à Saint-Denis au printemps 2021.

Après quelques mois de réflexion par le jeu, le dessin, l’écriture et la vidéo, nous inventons collectivement une course d’obstacles. Nous pensons à la notion d’obstacle pour chacun et pour la classe. À partir d’histoires et de dessins évoquant nos peurs et nos difficultés, chacune.e conçoit un volume qu’il conçoit comme un bouclier contre cette peur. Chaque sculpture est conçue pour être portée de différentes façons. Leur encoche leur permettent de s’assembler entre elles. Réunies, l’ensemble des sculptures s’entrelacent pour créer une image globale propre à l’identité de la classe. Conçue comme un tableau vivant, la course d’obstacles met en scène les sculptures.




L’inventaire et le jeu de carte

Les costumes seront placés sur le côté de la course comme un inventaire de forme à performer. 
Un jeu de cartes est joué par les arbitres pour déterminer quels costumes sont placés sur les couloirs de course. Chaque carte contient un élément de costume que nous nommerons « obstacle ». Le système de jeu de carte permet que chaque partie le scénario soit différent. Dans l’esprit d’un cadavre exquis spatial et de l’écriture à contrainte de l’Oulipo,
les obstacles guideront les mouvements des joueurs le long de la course. 

Règles du jeu

Pour surmonter l’obstacle sur son couloir de course, chaque joueur doit installer l’élément sur son corps pour continuer sa course jusqu’au suivant. 
Par un jeu de croisement, les couloirs de courses sont dessinés de manière à ce que les joueurs se croisent et s’associent progressivement. 

Pensé comme un théâtre de métamorphoses, les joueurs traversent les différents actes du parcours en se chargeant progressivement d’obstacles faisant muter leur corps. Une situation burlesque s’opère collectivement. Tel Buster Keaton, le personnage burlesque rend compte de manière détournée d’un malaise au sein de son environnement.

Le but du jeu

Atteindre le podium en le créant collectivement
Il n’y a pas de gagnant ni de perdant. 
L’équilibre collectif, précaire et périlleux, formera l’image finale. Unis par un même «vêtement », ce rassemblement chorégraphié évoque l’idée d’un modèle d’intelligence collective, sans hiérarchisation, guidé par l’entraide.

Comme des anneaux de magicien, 2021
Performance, course d’obstacles
Collège Myriam Makeba, Saint-Denis

Éléments à placer sur le terrain de course
Sculpture, carton, papier autocollant, crayon
Dimensions variées

Jeu de carte à activer par les commentateurs
59 x 91 mm

Teaser de la course d’obstacles
Vidéo HD, 8’00
LIEN VIDÉO